Les sorties des six premiers mois 2017

L’été est la morte saison pour les sorties BD, autant donc en profiter pour faire un point. Ou même, soyons fous, deux points. Ainsi, je vous propose deux billets : un premier faisant un petit tour sur les sorties des six premiers mois de 2017, un second sur les annonces du deuxième semestre histoire de voir de combien vont encore s’alourdir nos étagères…

Commençons par les six premiers mois 2017. Je me suis basée sur la newsletter Canal BD qui permet chaque vendredi de savoir ce qui est sorti.
En prenant en compte toutes les sorties librairies, on en arrive quand même à 3151 publications, du 1er janvier au 31 juillet 2017.

Faisons un petit tour mensuel pour voir ce qu’il pouvait y avoir d’intéressant dans tout ça. Bien sûr, c’est une sélection purement subjective et personnelle. Trois-quatre catégories par mois, selon ce que j’ai lu et chroniqué.

JANVIER 2017
Les titres achetés et chroniqués

Deux séries très différentes pour débuter l’année avec d’un côté Les culottées de Pénélope Bagieu dont j’avais parlé du volume 1 dans ma chronique de décembre 2016 – pas besoin de chronique pour le volume 2, vu qu’il s’agit d’un recueil sur l’histoire de femmes qui méritent d’être connues et reconnues – et de l’autre Planetary de Warren Ellis et John Cassaday dont la sortie du volume 2 clôt une histoire dense, puissante et passionnante.

Les titres achetés et pas encore lus

Trois one-shots d’autrices que je suis et apprécie depuis déjà plusieurs années.
Ainsi, Un million d’éléphants (Futuropolis) est écrit à quatre mains, celle de Jean-Luc Cornette et de Vanyda, et nous emmène au Laos pour y découvrir une partie de son histoire. Et je ne vous présente plus Vanyda, si ?
Corps sonores (Glénat), c’est la troisième BD de Julie Maroh dont on a déjà pu lire Le bleu est une couleur chaude et Skandalon. Là, elle nous parle de nouveau d’amour au travers de 21 nouvelles…
Et enfin, Les nouvelles de la jungle (de Calais) (Casterman) est signé Yasmine Bouagga et Julie Mandel, qui continue donc de mettre son trait au service de BD documentaires, comme avec HP, déjà chroniqué, ou sa collection Sociorama, dont fait d’ailleurs partie ce titre. J’avoue ne pas encore avoir osé m’y plonger, tant le sujet reste difficile, surtout quand on voit à quel point la situation est de pire en pire…

Les titres qui me font de l’œil

Collaboration horizontale par Navie et Carole Maurel (Delcourt)
J’ai découvert Carole Maurel l’année dernière avec L’apocalypse selon Magda et j’ai toujours Luisa qui attend d’être lu. Elle sait toujours mettre en scène des personnages féminins avec beaucoup de justesse. Le sujet de ce one-shot, scénarisé par Navie, ne semble pas forcément très joyeux – les relations de parisiennes avec l’occupant allemand pendant la Seconde guerre mondiale – mais les critiques unanimes me feront sans doute d’ici peu le tester (en version numérique).
Chances d’achat : 90%
Le goût du kimchi par Yeon-sik Hong (Sarbacane)
Je découvre ce titre en faisant les recherches pour ce billet et le thème tout comme le style m’intriguent suffisamment pour me donner envie de jeter un œil et plonger un peu dans cette histoire familiale coréenne.
Chances d’achat : 95%
Sukeban Turbo par Sylvain Runberg et Victor Santos (Glénat Comics)
Il s’agit de la première création originale de Glénat Comics, dont le catalogue ne cesse de gagner de très bons titres. Ce one-shot raconte le destin de la jeune chef d’un gang de filles au cœur de New York…
Chances d’achat : 70%
They’re not like us vol. 1 par Eric Stephenson et Simon Gane (Jungle Comics)
Si je connais très peu cet éditeur, le résumé de ce premier tome semble plutôt intéressant : une jeune fille douée de télépathie ne supporte plus son pouvoir et veut en finir. A moins qu’il n’y ait d’autres solutions ?
Chances d’achat : 60%
Pline vol. 1 et 2 par Mari Yamazaki et Tori Miki (Casterman)
Mari Yamazaki, découverte avec Thermae Romae, et Tori Miki, Intermezzo chez IMHO, voilà un duo original pour ce récit sur la Rome antique ! Dommage que la version numérique ne soit disponible que sur des plateformes peu attrayantes (Decitre en version uniquement PC, ou Comixology/Amazon)…
Chances d’achat : 40%
Injection vol. 1 par Warren Ellis et Declan Shalvay (Urban Comics)
Une nouvelle série de Warren Ellis, que j’ai découvert avec les extraordinaires Trees et Planetary, ça attire forcément l’œil. Cinq génies ont rendu la Terre inhabitable…
Chances d’achat : 90%


FÉVRIER 2017
Les titres achetés et chroniqués

Un restaurant ouvert uniquement la nuit, un couple de femmes confronté au deuil, l’épilogue (pour le moment, tant que Terry Moore n’a pas lancé une potentielle suite) d’une histoire de sorcières et de vengeance biblique… Tout ça chroniqué sur AfterM !

Les titres achetés et pas encore lus

Tokyo Kaido vol. 1 par Minetaro Mochizuki (Le Lézard noir)
Après avoir lu Chiikasobé, je ne pouvais qu’être intéressée par le titre suivant de Minetaro Mochizuki, même sans trop en savoir. J’attends juste la sortie du troisième et dernier tome pour m’y mettre ! Et nul doute que ce sera bizarre, comme toujours…
Queen & Country vol. 3 par  Greg Rucka et beaucoup de dessinateurs (Akileos)
J’ai depuis plusieurs mois les deux premiers tomes de Greg Rucka qui trônent sur mes étagères sans que j’ai encore pris le temps de m’y plonger vraiment. Alors forcément, la sortie du troisième et dernier tome, ça se remarque…

Les titres qui me font de l’œil

Wraithborn vol. 1 par Marcia Chen et Joe Benitez (Glénat Comics)
Cette série semble avoir un petit côté Buffy-esque qui me donne envie de tenter ma chance…
Chances d’achat : 80%
Tombé dans l’oreille d’un sourd par Grégory Mahieux et Audrey Levitre (Steinkis) / Le perroquet par Espé (Glénat)
Ces deux titres sont typiquement le type de BD que j’aime, les témoignages de vie avec un fond « médical ». D’un côté le parcours d’un enfant sourd, de l’autre celui d’un fils face à la bipolarité de sa mère.
Chances d’achat : 90% les deux


MARS 2017
Les titres achetés et chroniqués

Mars Horizon par Florence Porcel et Erwann Surcouf (Delcourt)
Premier titre de la nouvelle collection de Delcourt Octopus, voilà une jolie aventure racontée par Florence Porcel et Erwann Surcouf. Et le voyage en vaut la peine !
Skim par Mariko et Jillian Tamaki (Casterman)
Il ne s’agit pas d’une nouveauté mais d’une réédition du premier titre des cousines Tamaki, dont j’avais déjà apprécié Cet été-là. Et avec Skim, elles tapaient déjà juste !
Wayward vol. 1 par Jim Zub et Steve Cummings (Glénat Comics)
Encore une série Glénat Comics faisant comme un pont entre cultures japonaise et américaine. Une histoire de pouvoirs psychiques qui intrigue
L’enfant et le maudit vol. 1 par Nagabe (komikku)
Je n’ai pas énormément parlé de mangas jusque-là mais je ne pouvais pas oublier cette série, chez komikku, nous emmenant avec délicatesse et subtilité aux côtés d’une petite fille et d’un monstre…
Comment aborder les filles en soirées par Neil Gaiman, Fàbio Moon et Gabriel Bà (Urban Comics)
Je ne suis pas une fan hardcore de Neil Gaiman, mais son nom sur une couverture fait toujours son petit effet. Et la beauté des graphismes de Fàbio Moon et Gabriel Bà, qui sont l’autre raison de mon achat, aide aussi beaucoup.

Le titre acheté et pas encore lu

Flying witch vol. 1 par Chihiro Ishizuka (Nobi-Nobi)
Sans doute n’aurais-je pas pris ce titre si je ne l’avais pas vu en numérique mais le style graphique efficace me donne envie d’en voir un peu plus sur ces fameuses sorcières. Peut-être une nostalgie post-Kiki la petite sorcière

Les titres qui me font de l’œil

La terre des fils par Gipi (Futuropolis)
Je n’ai jamais rien lu de Gipi, dont j’entends pourtant beaucoup de bien depuis longtemps. Mais ce récit post-apocalyptique me fait très envie…
Chances d’achat : 90%
Le 3e Gédéon vol. 1 par Taro Nogizaka (Glénat Manga)
Je ne sais pas exactement si je me lancerai – pas fan des mangas historiques – mais le style de Taro Nogizaka me plaît. Peut-être devrais-je d’abord finir La tour fantôme ?
Chances d’achat : 50%


AVRIL 2017
Les titres achetés et chroniqués

Sa majesté le chat par Akihiro Kimura (Doki-Doki)
Si on commence à avoir beaucoup de mangas félins, celui-là a le gros avantage d’être un one-shot. Et ce n’est pas sa seule qualité
Croquemitaines vol. 1 par Mathieu Salvia et Djet (Glénat Comics)
Premier tome d’un dyptique français de Mathieu Salvia et Djet à la sauce comics, voilà clairement une des plus belles surprises de ce premier semestre !

Le titre acheté et lu

Les adultes n’existent pas par Sarah Andersen (Delcourt)
Pas évident de chroniquer ce genre de BD… et ce n’est pourtant pas faute de l’aimer, ayant dans mes étagères la version originale comme la version française sortie chez Delcourt. Si vous voulez rire de nos petits travers, faites confiance à Sarah Andersen !

Les titres achetés et pas encore lus

Après la pluie vol. 1 par Jun Mayuzuki (Kana)
Ce seinen des éditions Kana a semble-t-il fait l’unanimité auprès de ses lecteurs. Et un seinen romantique, je n’ai pas l’impression que ce soit si courant alors je fais confiance, d’autant plus intriguée par cette histoire d’amour plutôt atypique (et terriblement casse-gueule).
Les nuits d’Aksehir vol. 1 par Raku Ichikawa (Akata)
Les Japonais ont évidemment une vision totalement différente des Français de l’Islam. Et je trouve l’idée d’en découvrir une de leurs approches très intéressante… J’attends juste les trois volumes pour m’y mettre.
Faith vol. 1 par Jody Houser, Francis Portela et Marguerite Sauvage (Bliss Comics)
Voilà un bon moment que j’entends parler de cette fameuse série d’une super-héroïne ne rentrant pas dans le moule de la fille filiforme. De la diversité dans les comics, c’est toujours à encourager, surtout si l’histoire tient la route !
To your eternity vol. 1 par Yoshitoki Oima (Pika édition)
Après A Silent Voice, Yoshitoki Oima revient cette fois chez Pika avec un titre totalement différent, jouant sur le thème fantastique.

Les titres qui me font de l’œil

Phonogram vol. 1 par Kieron Gillen et Jamie McKelvie (Glénat Comics)
Avant l’étonnant The Wicked + The Divine, Kieron Gillen et Jamie McKelvie avaient créé Phonogram, prenant déjà sa source dans la musique. Forcément, c’est un duo qui donne envie qu’on le suive, même si celui-ci semble un peu pointu niveau références brit pop !
Chances d’achat : 70%
Perséphone par Loïc Locatelli-Kournwsky (Delcourt)
Une jeune fille face à la renommée de sa mère adoptive, sorcière reconnue. Moi, avec un pitch comme ça, on m’accroche facilement…
Chances d’achat : 95%
Starve par Brian Wood et Danijel Zezelj (Urban Comics)
Je n’aurais pas pensé à regarder ce titre sans l’insistance contagieuse d’Agathe, la libraire de 9e quai. Et elle a TOUJOURS été de bon conseil alors…
Chances d’achat : 85%


MAI 2017
Les titres achetés et chroniqués

Le chant des souliers rouges vol. 1 par Mizu Sahara (Kazé Manga)
Voilà des années que je suis la sortie des mangas de Mizu Sahara, dont j’ai adoré My Girl. Alors quand le premier tome d’une de ses dernières séries est arrivé, je n’ai pas résisté ! Et maintenant, j’attends les six volumes pour me faire toute la série et réécrire une chronique plus complète…
Gloutons & Dragons vol. 1 par Ryoko Kui (Casterman)
Un chevalier, une sorcière, un voleur, un nain cuisinier et plein de bestioles bizarres à plonger das la marmite. Franchement, comment dire non ?

Le titre acheté et lu

Mighty Thor
vol. 1 par Jason Aaron, Russell Dauterman et Jorge Molina (Panini Comics)
Je ne me sens pas du tout d’écrire une chronique sur un super-héros aussi ancré dans l’histoire des comics… mais ce premier tome de Thor version féminine est une démonstration d’efficacité, de beauté graphique et de pétage de gueule asgardienne !

Les titres achetés et pas encore lus

Demo par Brian Wood et Becky Cloonan (Glénat)
J’aime les gros pavés de romans graphiques, comme Le sculpteur ou Daytripper. Alors j’ai acheté celui-là, version numérique sans même jeter un œil à l’intérieur.
Tokyo Alien Bros. vol. 1 par Shinzo Keigo (Le lézard noir)
Je garde désormais un œil attentif aux sorties du Lézard noir et ce premier tome, aux faux airs de Jésus & Bouddha version E.T., ne pouvait que m’intéresser.
Prends soin de toi par Grégory Mardon (Futuropolis)
Ayant découvert le trait de Grégory Mardon avec La vraie vie scénarisé par Thomas Cadène, même si je n’en étais pas fan au premier abord, j’ai eu quand même envie de tenter ce one-shot, avec ce retour sur soi d’un quarantenaire un peu perdu.
Big Guy & Rusty le garçon robot par Frank Miller et Geoff Darrow (Glénat Comics)
Je ne suis pas du tout fan de Frank Miller, ni même des robots géants – désolée Goldo… – mais un hommage américain à des mythes japonais comme Astro ou Godzilla, ça intrigue, non ?

Le titre qui me fait de l’œil

Pierre de cristal par Franz Dushazeau (Casterman)
Un roman graphique de Franz Dushazeau qui nous ramène à la période de l’enfance, à ses questionnements, à sa temporalité…
Chances d’achat : 90%


JUIN 2017
Les titres achetés et pas encore lus

L’adoption vol. 2 par Zidrou et Arno Monin (Bamboo)
Attirée par l’excellent bouche-à-oreille qui a accompagné la sortie du premier volume, ainsi que par le nom de Zidrou – quand on a fait une merveille comme Lydie, on mérite tout mon respect à vie – j’attendais la sortie du volume 2 pour lire cette série. Maintenant, j’ai envie de la déguster dans de bonnes conditions !
Banana Girl par Kei Lam (Steinkis)
La question métissage culturel est une sourcé inépuisable de sujets pour les auteurs et je trouve ça passionnant. Découvrir le regard d’une culture asiatique sur la culture occidentale, que ce soit avec Chroniques new-yorkaises il y a quelques mois ou aujourd’hui Banana Girl de Kei Lam, c’est un programme hautement réjouissant ! (Chronique d’ici peu !)
La fabrique des corps par Héloïse Chochois (Delcourt)
Nouveau titre de la collection Octopus, après Mars Horizon, ce one-shot d’Héloïse Chochois nous invite à en apprendre un peu plus sur l’histoire des prothèses et autres réparations du corps humain.
Our summer holiday par Kaori Ozaki (Delcourt/Tonkam)
Je ne pensais jamais revoir de titre de Kaori Ozaki en version française, après l’échec commercial du pourtant excellent Immortal Rain. Et voilà que débarque un one-shot parfait pour l’été !
Le courrier des miracles vol. 1 par Noboru Asahi (komikku)
Je ne sais pas trop ce qui m’a poussé à tester ce titre, peut-être le pitch intrigant ou la couverture… Mais voilà une série courte alors pourquoi pas ?
Strangers in Paradise vol. 1 intégrale par Terry Moore (Delcourt)
On ne peut évidemment pas appeler ça une nouveauté, puisque les 18 tomes de la saga de Terry Moore sont déjà parus, avec difficulté, notamment chez Kymera. J’avais déjà les premiers volumes mais quand Delcourt a annoncé proposer l’intégrale en 3 pavés de 600 pages, comment résister au plaisir de retrouver Francine et Katchoo ? D’autant que Moore devrait reprendre leurs aventures en 2018, après sa série Motor Girl
Dernière heure vol. 1 par Yû (Akata)
Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Larme ultime de Shin Takahashi en cherchant à en apprendre plus sur cette nouveauté signée Yû en 4 tomes chez Akata : une gamine face à la guerre, arme à la main.

Les titres qui me font de l’œil

La prof et l’arabe par Pierre Maurel et Dominique Laroche (Casterman)
J’aime bien quand les auteurs français cherchent à mettre en scène une partie de notre histoire récente en images. Ici, avec Pierre Maurel et Dominique Laroche, celle d’une gauche en pleine évolution si j’ai bien compris. Loin du barnum des politiques professionnels juste là pour se faire élire…
Chances d’achat : 80%
Green mechanic vol. 1 par Yami Shin (Ki-oon)
Premier ouvrage issu du tremplin manga de Ki-oon, Green Mechanic de Yami Shin semble tenir ses promesses selon les critiques. Et rien que sa couverture donne envie de lui laisser sa chance…
Chances d’achat : 95%
Edelweiss par Cédric Mayen et Lucie Mazel (Vents d’ouest)
C’est encore par le biais du site de BD numérique Sequencity que j’entends parler de ce titre, contant les aventures d’une jeune femme passionnée d’alpinisme dans la France de l’après-guerre…
Chances d’achat : 90%


JUILLET 2017
Le titre qui me fait de l’œil

Postal par Matt Hawkins, Bryan Hill et Isaac Goodhart (Panini Comics)
Je m’intéresse rarement à du Panini – un peu traumatisée par leur branche manga – mais ce one-shot sur les secrets d’une petite ville américaine ne semble certes pas débordant d’imagination mais reste intrigant…
Chances d’achat : 60%

Nous voilà arrivés au bout de ce premier billet, avec pas moins de 56 titres évoqués. Dans tous les styles, toutes les types graphiques, tous les thèmes, comics, BD, mangas. Ce fut long, ces six premiers mois ont été chargés en jolies nouveautés, mais j’espère que vous avez pu y trouver des idées pour vos prochaines lectures…
D’ici fin août sortira le second billet, consacré aux titres annoncés pour le second semestre 2017.

One comment

  1. Hé bé, ça en fait des lectures 🙂

    J’en ai lu 13, des 56 titres que tu évoques. On ne peut plus dire qu’on est en phase même si on se retrouve sur certains titres 🙂

    Pour ma part, je ne me lancerai pas dans une telle liste, elle serait presque interminable. Car je continue à lire beaucoup de BD entre les achats (au moins tous les samedi), les PDF presse (et encore, j’ai beaucoup de retard) et les emprunts bibliothèques (mais ça concerne surtout des vieilleries)…

    J’ai utilisé les bullestats de mes lectures 2017 sur les 7,5 derniers mois (uniquement les nouveautés) : 85 livres (je suis sur le même rythme qu’en 2016) dont une grosse majorité de mangas (la franco-belge, c’est surtout du rattrapage) et assez peu de comics. Si on compte les sorties plus anciennes, j’en suis à 224 lectures dont une petite majorité de franco-belge. Et je trouve le moyen de relire des séries comme Goyô, Nodame Cantabile, Valérian et Lauréline, etc. 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *