Courrier des miracles

Série en 3 tomes par Noboru Asahi, éditée en VF par komikku.
Sens de lecture japonais, 130x180mm, 7,90€.

C’est une série de 3 volumes que komikku nous propose de découvrir avec Courrier des miracles de Noboru Asahi.

Courrier des miracles vol. 1Makoto est un banal lycéen enchaînant les journées banales d’une vie banale. Aux cotés de son père et de sa petite sœur, il se laisse porter au fil des jours. Le summum de l’aventure, c’est quand il sauve un pigeon de l’attaque d’un corbeau sur le chemin du lycée. Il ne le sait alors pas encore mais c’est à ce moment-là que sa vie sort de sa « banalité » : lors d’une course pour sa sœur, un soir en scooter, il retrouve le fameux pigeon… et a un grave accident.
Il se réveille dans un étrange endroit et apprend qu’il pourra ressusciter à condition de livrer des miracles…

Dans la série TV Dead Like Me, George, jeune femme à la vie morne morte après avoir reçu les toilettes de la station Mir sur la tronche, devenait une Faucheuse, devant récupérer les âmes de personnes juste avant leur décès. Dans Courrier des miracles, le principe est un peu le même… en moins funeste.
Makoto ne se plaint pas vraiment de sa vie. Juste qu’il ressent la routine de son quotidien et a l’impression que ce sera pareil tous le restant de ses jours. Une existence ordinaire, pas désagréable mais un peu fade. Mais si certains passent de vie à trépas lors de la chute d’une cuvette spatiale, d’autres ont juste besoin d’un simple pigeon pour modifier le cours de leur existence.

Évidemment, c’est en perdant cette vie si routinière que Makoto prend conscience de son importance. Et son nouveau travail de livreur de miracles va lui faire rencontrer divers personnages dont il va modifier le destin à un moment particulier de leur vie. Mais eux aussi, par leur histoire, vont influencer le jeune homme et le regard sur cette existence dont il ne voyait pas l’intérêt jusque-là.

S’il est fait mention de miracles et vaguement de Dieu dans ce manga, il n’est en fait pas question de religion. Le thème de la foi et de la conviction est central mais ne concerne pas une quelconque déité : on est ici face à un titre 100% « feel good » qui cherche plutôt à faire apprécier la vie dans tout ce qu’elle a de simple et d’unique, en ayant foi en soi et en sa capacité à avancer. Face à la détresse d’un lycéen malmené par ses camarades, d’un homme marié esseulé tenté par une jeune collègue, d’un gamin déchiré par les incessantes disputes de ses parents, face aux doutes et aux questionnements d’un étudiant un peu paumé ou d’un jeune homme à l’avenir incertain, etc., Makoto et ses collègues apportent par leurs « livraisons » un autre regard, une vision différente de leur vie et surtout du sens qu’ils peuvent y apporter.

Courrier des miracles vol. 3Au fond, il n’y a rien de révolutionnaire ou de renversant ici. Mais au fil des missions, l’auteur parvient à apporter une bienveillance et une tendresse énormes à ses personnages aux galères tour à tour graves ou légères, sans aucun jugement, sans jamais filer de solution toute faite, mielleuse. Une fois le miracle livré, à chacun·e d’en faire ce qu’il/elle veut, pour le pire ou le meilleur et tout ne sera pas facile.

Si on ajoute là-dessus un dessin agréable et maîtrisé, une narration fluide, des personnages attachants, des dialogues souvent drôles avec une pointe d’ironie, on se retrouve là avec une jolie petite série touchante et efficace qui peut pousser mine de rien à se poser quelques questions sur notre regard face à notre quotidien…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *