Coffin Hill vol. 1 et 2

Série en cours par Caitlin Kittredge et Inaki Miranda, éditée en VF par Urban Comics, 170x265mm, 15,00€ le volume.
Volume 1 paru le 09/01/2015.
Volume 2 paru le 26/06/2015.

Urban Comics ajoute une nouvelle série dans sa collection Vertigo, Coffin Hill de Caitlin Kittredge et Inaki Miranda.

Coffin Hill volume 1Boston, 2013, la recrue Eve Coffin parvient à arrêter le tueur en série Ice Fisher. Mais la gloire est de courte durée puisque le soir même, elle se fait tirer dessus et finit aux urgences.
Coffin Hill, 2003. La jeune Eve Coffin, héritière de la puissante famille implantée là depuis le XVIIe siècle, n’a de cesse de provoquer son entourage. Deux jours avant Halloween, elle part avec ses amis Nate, Mel et Dani dans la forêt qu’on dit maudite pour tenter un nouveau sortilège. Après tout, les Coffin sont réputés pour abriter une lignée de sorcières remontant à Salem…

Comme la famille Locke de Joe Hill et Gabriel Rodriguez, les Coffin ont un passif séculaire avec les rencontres démoniaques. Et comme la Rachel de Terry Moore, Eve Coffin n’est pas totalement étrangère aux sorcières de Salem. Mais à la différence des deux autres, la lignée Coffin est dans la confidence depuis le XVIIe siècle et ne dédaigne pas de faire joujou avec la magie noire la plus extrême, quitte à frayer avec les entités les plus obscures. Bref, les Coffin ne sont pas exactement le type de voisins que vous inviteriez cordialement à un petit barbecue le dimanche midi…
Ainsi, Eve ne respire ni la joie de vivre ni l’innocence absolue. La voir en flic en 2013 n’a qu’un temps très limité et là voilà déjà de retour sur la terre de ses origines, pour le meilleur et surtout pour le pire. Dix ans auparavant, son arrogance a coûté la vie à une de ses amies et la raison à une autre, éveillant une indicible chose qui depuis hante les bois. Ce retour de l’enfant prodigue était donc une évidence à l’heure où plusieurs adolescents disparaissent régulièrement et que la rumeur de la sorcière de Coffin Hill continue de faire frissonner une ville hantée par ses propres malheurs.

coffinhill02

Eve n’a donc rien d’une gentille héroïne lisse et immédiatement sympathique : on ressent plutôt bien son aura pas du tout angélique et même si on ne sait pas précisément quelles limites elle a vraiment franchies – les apparences de bad girl peuvent être trompeuses -, on sait qu’en tout cas elle a déjà goûté à la puissance de sa lignée, pas forcément vraiment de son plein gré.
Ce premier tome permet donc déjà de découvrir les bases de la malédiction des Coffin, dont la durée de vie de chaque membre semble inversement proportionnelle à sa participation en magie noire, et de comprendre le lourd poids que doit porter Eve, aussi bien de par sa naissance que de par ses actes. Même si personne ne semble blanc comme neige dans cette ville…

Si le dessin est plutôt maîtrisé, je le trouve néanmoins un peu figé, manquant quelque peu de dynamisme et d’énergie, d’autant plus visible dans les scènes d’action ou de sorcellerie qui devraient au contraire être assez explosives. De même, si la narration entre les différentes époque reste plutôt claire, le passage de certaines scènes à d’autres me semble un peu trop elliptique, cassant quelque peu le rythme de lecture (je me suis même demandé parfois si les pages étaient dans l’ordre…). C’est un peu perturbant mais ne gâche pas non plus complètement le plaisir de lecture, de se plonger dans une histoire où la magie noire côtoie les démons, où l’humain devient une proie face à des puissances qui le dépassent totalement.

coffinhill03

Par rapport aux deux autres titres cités ci-dessus (Locke & Key et Rachel Rising), Coffin Hill est pour le moment un cran en dessous. À voir si les volumes suivants seront plus énergiques  et approfondis, l’univers mis en place étant quand même plutôt riche.
Ce premier tome répond déjà à beaucoup de questions mais la suite devrait se concentrer notamment sur la traque d’Ice Fisher et ce qui s’est passé ce fameux soir où Eve a permis d’en finir avec l’horrible jeu de massacre de ce tueur en série. J’attends de voir quels liens vont alors se jouer entre la lignée Coffin et cette histoire, les retombées qu’Eve devra gérer et si les bois de Coffin Hill restent toujours aussi dangereux…

Coffin Hill vol. 2Volume 2 : n’ayant plus précisément en tête les événements du premier tome, c’est un peu perdue que j’aborde ce deuxième opus qui continue de mêler passé et présent. En l’occurrence, la traque d’Ice Fisher d’un côté, et de l’autre ses retombées purement humaines sur Eve aujourd’hui tandis que d’autres habitants de Coffin Hill continuent de jouer avec des forces qui les dépassent.
L’histoire reste plutôt intéressante, pas révolutionnaire mais assez prenante sur le sujet des sorcières et leur ambivalence face aux forces maléfiques tandis que d’autres camps entrent en jeu. Mais je continue de bloquer sur un dessin toujours un peu maladroit, et surtout une mise en page et une narration assez hachées manquant de fluidité. Le personnage d’Eve n’est pas très sympathique mais son caractère entier, sa lucidité et son envie d’affronter ses démons (au propre comme au figuré) nous la font suivre sans déplaisir.
Mine de rien je serai encore là pour le tome 3…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *