Madame, l’année du chat

Volume unique par Nancy Peña, édité par La Boîte à Bulles en novembre 2015, 140x200mm, 80 pages, 13€. 

Madame, l'année du chatEn ces temps troublés, profitons d’une nouvelle parution pour faire le plein d’amour et de douceur. Il y a quelques mois, j’ai découvert le blog de Madame, une création féline de Nancy Peña. Une dessinatrice que je connais depuis Le cabinet chinois et dont j’apprécie beaucoup le trait (j’ai même acheté un livre de coloriage qu’elle a illustré sur le thème du Japon). Conquise d’office par l’humour et le style, je me retiens de lire tous les billets quand je vois qu’une BD est alors à paraître à La Boîte à Bulles. Autant attendre un peu…

Madame, l’année du chat, c’est l’arrivée d’une petite écaille de tortue dans la vie de la dessinatrice. Encore une énième parution sur un chaton et ses bêtises ? Oui mais pas seulement. Nancy Peña utilise la finesse de son trait et la délicatesse de ses mots pour mettre en image et en scène les « pensées » de sa nouvelle colocataire. Les petites histoires font d’une à deux pages, autant de petits gags bien trouvés, aux dialogues finement écrits, plein d’ironie, de poésie, de tendresse, de dérision, avec un humour assez mordant et piquant, des jeux de mots bien tournés. Madame n’a pas son pareil pour enjoliver ses bêtises et ses décisions félines pas forcément très acceptables pour l’humaine qui vit à ses côtés. Et la nonchalance et la condescendance félines en prennent pour leur grade quand elle doit affronter plus impressionnant qu’elle (et ce n’est pas difficile d’être plus impressionnant, a priori).

madame02Madame, l’année du chat est une jolie BD attachante et bourrée d’amour et tendresse. Son seul vrai défaut est de se lire trop vite (80 pages), et il faut bien avouer que 13€, ce n’est pas vraiment donné non plus. Mais le résultat est tellement adorable et drôle, avec un trait élégant et délicat, que tout est pardonné !

Bien évidemment, vous pouvez retrouver Madame sur son blog

One comment

  1. Merci d’en avoir parlé ^^ J’ai fini par craquer et malgré le prix, je ne regrette pas.
    C’est un peu différent de ce qu’on lit sur les chats et surtout, une très belle plume (dans tous les sens du terme). La chattière de Schrödinger m’a fait mourir de rire. Mes chats n’ont pas été très réceptifs à l’humour par contre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *