Festival d’Annecy 2014 : petite visite

Le Festival International du Film d’Animation d’Annecy édition 2014 approche – il débute lundi 9 juin et durera toute la semaine – et comme d’habitude, je devrais en être, avec un joli badge autour du cou. Même si niveau certitudes, entre ma quantité de boulot actuelle qui rend la prise d’une semaine OFF assez difficile et une billetterie des plus capricieuses, je ne sais encore pas trop comment tout ça va se passer.
N’empêche, pour l’occasion, je me suis dit « ma fille, sors de ta grotte, ça fait des semaines que tu bosses quasi non stop, va marcher un peu » et j’ai pris ma matinée pour aller faire quelques photos histoire de vous proposer une sorte de mini-guide personnel des coins du festivalier.

Carte issue de Google Maps

Carte issue de Google Maps

1. La gare d’Annecy
2. La boutique Sibra
3. Le cinéma Décavision
4. Le centre Courier
5. L’accueil du Festival
6. Les Haras
7. Le centre Bonlieu
8. Le Pâquier et le lac
9. La salle Pierre Lamy
10. 9e quai
11. BD Fugue Café
12. Café Largo
13. Boulangerie Perchat
14. Sur les pas de la petite botte
15. Le Darjeeling
16. Pedro
17. L’heure tourne
18. Ti Mad

1. La gare d’Annecy
Habitant l’agglomération, je ne suis pas concernée mais mine de rien, ça peut en intéresser plus d’un. Vous avez de la chance, elle vient d’être refaite et rend nettement moins glauque qu’avant les travaux (et on n’a pratiquement plus besoin de se boucher le nez en passant à certains endroits : gros progrès !).

2. La boutique Sibra
La Sibra, c’est la société de bus d’Annecy avec une boutique juste en face de la gare. Donc ça peut vous être utile. Achat de carnets de tickets, d’abonnements à la semaine (il y a un abonnement spécial Festival), plans et horaires des lignes. Bon, dommage qu’en contrepartie, le Festival débutant le lundi de Pentecôte, jour férié, il n’y ait ce jour-là que les Dim’Bus, donc 4 lignes, I, J, K et L, aux horaires limités, et aucun bus le soir. Pas franchement pratique pour le jour d’ouverture du Festival… Mais le restant de la semaine, pas de souci.

3. Le cinéma Décavision
Dans le prolongement de la gare, on trouve à 5mn à pieds le complexe cinéma qui ouvre 4 de ses salles au Festival. Un bon endroit où rester au sec quand le temps est humide – ce qui arrive assez régulièrement durant les festivités – vu qu’on peut s’y poser assez facilement et que leur Wifi est plutôt de bonne qualité (je squatte assez régulièrement une place derrière le comptoir de confiseries).
Les 4 plus grandes salles du ciné sont donc réservées au Festival toute la semaine et vu que les fauteuils viennent d’être changés, ce devrait être un peu plus « propre » qu’avant (le soda et le popcorn, ce n’est pas le plus simple pour garder une salle nickel).
Pas évident par contre de gérer à la fois les spectateurs ciné classiques et les festivaliers, c’est régulièrement un énorme bordel, pas aidé il faut dire par l’architecture du lieu qui ne permet pas de faire une file d’attente franchement construite. Il faut donc rester à l’écoute pour savoir où se placer et quand on peut commencer à rentrer. Et vu que cette année, il n’y a plus de billets papier mais que tout sera dans le code-barres du badge, je pense qu’on va rigoler…

4. Le centre Courier
Collé au Décavision, le centre commercial Courier et ses boutiques. Wifi gratuit (les toilettes aussi !), un supermarché, de quoi manger, de quoi s’asseoir, de quoi tuer le temps aussi, et se mettre au frais ou à l’abri selon le temps.
Chaque année, pendant le Festival, on y trouve une exposition liée à l’animation, celle de cette année, liée évidemment à la stop motion (l’animation en volumes est le thème de cette édition), propose du matériel de divers films et ça semble pas trop mal. J’aurais tout le loisir de voir ça dans la semaine.

5. L’accueil du Festival
Il est situé juste en face du centre Courier sur la place François de Menthon cette année encore, le centre Bonlieu étant toujours en travaux.
On y trouve la salle Presse et les bureaux d’accréditation ainsi bien sûr que le point Info pour se renseigner. Ce n’est clairement pas le coin le plus confortable du Festival et on y reste rarement très longtemps…

6. Les Haras
Tant que Bonlieu est en travaux, la salle principale de projection du Festival est située aux anciens haras. Ça demande 5-10 mn de marche et il suffit de suivre les panneaux (ou le flot de festivaliers) pour trouver. Le cadre est franchement accueillant, du moins quand le soleil est au rendez-vous, on peut se poser dans l’herbe, se mettre un peu au frais et même profiter du bar du Festival, où ont lieu aussi des rencontres avec les réalisateurs des courts et longs métrages.
La salle de projection en elle-même est en fait démontable (j’imagine qu’elle disparaîtra quand le théâtre de Bonlieu rouvrira ses portes) donc il ne faut pas s’attendre à un confort exceptionnel mais ça reste plutôt pas mal tout de même.

7. Le centre Bonlieu
Situé en plein centre-ville, c’est habituellement là que se trouve tout le centre névralgique du Festival. Mais le théâtre, la salle de projection principale de 1000 places, étant en travaux, tout a dû être réinstallé dans la ville. C’était déjà le cas pour l’édition 2013, rebelote pour 2014 mais normalement, en 2015, tout reviendra à la normale… ou pas, vu que la salle d’accréditation a disparu dans les travaux.
Néanmoins, Bonlieu reste intéressant pour le festivalier. On y trouve l’Office du tourisme, qui peut renseigner pour les logements ou les déplacements, ainsi que la bibliothèque municipale. Cette dernière a des horaires d’ouverture un peu limités certains jours mais également un très bon Wifi habituellement et de quoi s’asseoir et se poser un peu au calme. Pas désagréable.
Bonlieu est aussi agréable pour se protéger du froid et de la pluie. Ce qui a été plutôt pratique certaines années…

8. Le Pâquier et le lac
Le Pâquier, c’est une grande pelouse installée juste devant le lac. De mémoire, cela a été vendu à la ville il y a des années à condition que cela reste en l’état et que ce ne soit pas constructible (et finisse bétonné comme hélas une bonne partie du bord du lac). Un endroit rapidement envahi par la foule le midi pour manger un sandwich ou simplement faire bronzette pas loin de l’eau.
Durant le Festival, les soirées du Pâquier sont bien remplies avec la projection gratuite et en plein air d’un film d’animation. Cette année, joli programme : Rio 2La Reine des neigesL’Étrange Pouvoir de NormanDragonsJack et la mécanique du cœur. Et le samedi soir, le Grand Prix du long métrage est diffusé. Tout ça sous réserve que la pluie ne débarque pas, comme à son habitude…

9. La salle Pierre Lamy (12 rue de la république)
Autre endroit important pour les projections, la salle Pierre Lamy qui est une des salles officielles. Il faut réussir à la trouver, ce n’est pas toujours évident mais suivez les flèches !
Elle a été refaite il y a quelques années et c’est plutôt confortable (surtout comparé à avant où on en sortait avec le dos en compote).

Je crois qu’on a fait le tour des lieux officiels du Festival. Mais j’aimerais aussi parler des à-côtés qui pourraient vous intéresser. Ce ne sont que des endroits que j’apprécie et que j’ai testés. Totalement subjectif, donc.

10. 9e quai (75 rue Carnot)
Ma librairie BD favorite, je suis bien forcée de le dire. Disons que j’y ai mes habitudes et que je papote souvent avec Laurianne, Agathe ou Adrien, toujours de bon conseil et disponibles. On trouve facilement les nouveautés BD, comics et mangas, il y a aussi pas mal de goodies (dont les officielles Ghibli qui me font régulièrement baver). Ne pas hésiter à demander, ils se feront un plaisir de vous répondre.

11. BD Fugue Café (1 rue Jean Jaurès)
La plus grande librairie BD d’Annecy, située en plein Bonlieu et cette année Boutique officielle du Festival. Même si j’y vais moins (il faut bien choisir), je ne l’oublie pas et y passe de temps à autre, notamment pour l’espace Café pour déguster un petit thé ou un sirop en bouquinant une BD fraîchement achetée. Elle s’est agrandie il y a peu et maintenant, on peut dire qu’il y a vraiment de l’espace, c’est plutôt agréable.

12. Café Largo (8 rue du Président Favre)
Juste à côté de Bonlieu, un Coffee Shop vient tout juste d’ouvrir mi-mai. J’aime bien le style, très sobre, simple, sans fioriture, et j’ai testé le petit dej ce matin, thé (du George Cannon pour ceux/celles qui connaissent)-oranges pressées sous mes yeux-cake au citron. Ce n’est pas grand et j’espère pour eux que le Festival va commencer à faire venir la clientèle, pas facile de s’installer et de se faire connaître. Ils devraient bientôt avoir le Wifi, ils installaient la box ce matin justement.

13. Boulangerie Perchat (6 rue du Président Favre)
Juste à côté de Largo, ma boulangerie préférée du centre d’Annecy avec des produits fabrication maison (ce n’est pas si courant). Mine de rien, il y a en fait peu de boulangeries désormais dans le cœur d’Annecy et celle-ci propose de bons produits, pour le petit déjeuner (leurs brioches nature sont vraiment excellentes !) comme pour le déjeuner, salades et sandwichs variés. Seul inconvénient, on y crève de chaud (et leur nouveau système de caisses est assez spécial).

14. Sur les pas de la petite botte (4 bis avenue d’Aléry)
Plutôt du côté de la gare, donc un peu à l’écart, une sorte de salon de thé et petite restauration. Je l’ai découvert il y a peu et j’aime beaucoup. Déco tranquille façon brocante, plein de livres, un piano dans un coin, de vieilles tables, des fauteuils confortables et un accueil vraiment sympa, Audrey est très souriante. Pâtisseries maison (leurs muffins sont excellents !) et elles pensent à plein de petits détails (comme le sablier apporté avec le thé) qui font toute la différence. A priori, leur café est très bon (je n’en bois pas donc…).
Attention, fermé le mardi (parce qu’ouvert pour le brunch le dimanche midi) et ne prend pas la CB.

15. Le Darjeeling (12 rue Jean-Jacques Rousseau)
Autre salon de thé tout près de la salle Pierre Lamy. Revendeur de thés Mariage Frères, donc plutôt bons. Il y a deux salles où s’installer à l’étage, en plus d’une petite terrasse, c’est très au calme, très agréable et on y est très tranquille. Toujours utile au cas où on a besoin de se poser…

16. Pedro (23 rue Sommeiller)
Toute petite boutique située dans la rue Sommeiller, entre la gare et Bonlieu. On vous y prépare des boissons froides ou chaudes à emporter, à base de café, de lait, de thé, de glace, de fruits… Plutôt bon, très accueillant. Mais il ouvre à 11h30 donc je peux rarement y aller et il faut réussir à tomber à un moment où les lycéens ne viennent pas de sortir et envahissent le minuscule espace…

17. L’heure tourne (21 rue du Président Favre)
Mon petit resto préféré où on peut profiter de burgers excellents, pas trop gras (viande à moins de 5% de MG, c’est rarissime et elle est excellente), sans oignons ou pickles. Pain de boulangerie, fromage du fromager d’à côté, produits simples et frais. Pas de frites mais des potatoes aux herbes de Provence, très bonnes. Desserts à base de cookies, tartes de fruits, crème de marron, tiramisu, etc., sandwichs et salades. Et un accueil des plus chaleureux par Patrick qui tutoie tout le monde tout de suite. Ce n’est vraiment pas grand même si ça vient tout juste d’être refait et réorganisé pour offrir un peu plus de place mais on s’y sent vraiment bien. Souvent du monde mais ça bouge beaucoup, donc ne pas hésiter à tenter.
Exceptionnellement ouvert lundi 9 juin, m’a dit Patrick ce midi, à l’occasion du Festival. Pratique.

18. Ti Mad (21 rue royale)
Allez, en dernier, la plus chouette crêperie d’Annecy, avec là encore des produits frais, bons, simples. De très bonnes crêpes dignes de ce nom, salées, sucrées évidemment, des recettes efficaces. C’est souvent plein, il ne faut pas hésiter à réserver. On est bien loin des resto pièges à touristes qui hélas pullulent dans certains quartiers d’Annecy.

À noter qu’autant le centre d’Annecy est relativement épargné par les travaux, autant les différentes entrées dans la ville sont très très bouchées par de gros chantiers pour encore plusieurs mois. Mieux vaut être prévenu…
Bon, je crois avoir fait le tour de la question. Tout ça est déjà bien long.
Dimanche, les choses sérieuses devraient commencer.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. David dit :

    Merci pour ce petit tour. moi qui travail a annecy le vieux, j’adore aussi allez au meme magasin de Manga.

    bye