Au fond du trou

Volume unique par Nepsie et Le Vilain, édité par les éditions lapin en juillet 2020, 168x230mm, 208 pages, 20,00€.

Pour une fois, je vais parler d’une BD pas encore sortie puisqu’elle ne sera disponible que le 24 juillet. Il s’agit d’Au fond du trou par Nepsie et Le Vilain, que j’ai reçu en ayant précommandé sur le site des éditions lapin.
(Je vous dirais bien “Les éditions lapin, c’est bon, mangez-en !” mais ce serait de très mauvais goût…)
(Et flûte !)

J’ai découvert Nepsie et Le Vilain il y a de ça quelques années sans doute au hasard de retweets sur Twitter. Et, au fil des conversations, j’ai fini par tomber sur leur compte Instagram où ils publiaient régulièrement leur webcomic Au fond du trou, contant l’acquisition et la réhabilitation d’une habitation troglodyte.
Alors que la saison 3 y est toujours en cours, le début de leur aventure sort enfin en librairie grâce aux éditions lapin, proposant un beau bébé de 200 pages couleurs. Toute personne ayant déjà eu un livre des éditions lapin dans les mains connait de toute façon la grande qualité de leurs ouvrages.

On pourrait résumer ça en “Comment acquérir un logement quand on est un couple d’artistes sans trop de thunes”. Nepsie est illustratrice et graphiste, Le Vilain illustrateur, graveur et sculpteur, autant dire que ce n’est pas vraiment “une situation idéale pour investir dans la pierre” selon nos amis les banquiers.

Le premier chapitre se concentre sur la définition de leur projet et la recherche puis l’achat du futur château (ou “Les banquiers nous détestent, et c’est réciproque.”).
Le second est consacré aux travaux pour le rendre habitable (ou “Comment être sûr que des tonnes de pierre ne nous tuent pas dans notre sommeil.”)… et il y avait du boulot ! Confortement, choix des matériaux (parce qu’on n’utilise pas n’importe quel matériau dans un troglo par définition humide), pose de planchers, montage de murs, électricité, plomberie, peinture, aménagement du jardin, etc., etc., etc.
Evidemment, si vous avez le projet un jour d’habiter dans un troglo aménagé par vos petites mains, cette BD vous est absolument indispensable. Mais même si l’idée de tenir un marteau vous glace, ce n’est pas une raison de bouder cette lecture : j’en suis la preuve.

Parce qu’au delà de l’aspect didactique et pédagogique d’Au fond du trou, on y trouve surtout une “aventure de vie” (oui, ça fait docu de M6, je sais). Du genre qui force le respect. Et qui en plus fait rire. Parce que ces deux énergumènes, non contents de se lancer dans un défi absolument dément, sont hilarants. Sans doute faut-il au moins pouvoir compter sur l’humour pour réussir à tenir le rythme sur un chantier aussi épuisant sans s’exploser le moral.

Narrant chronologiquement au fil des tranches de travaux qu’ils doivent impérativement terminer avant de pouvoir emménager, Nepsie et Le Vilain nous expliquent chaque étape, ajoutant évidemment du contenu par rapport à la version publiée sur le net. C’est précis et complet sans être chiant ni moralisateur : ils ne donnent aucune leçon mais font juste profiter de leur expérience, erreurs comprises. Avec même des tutoriels sur certains aspects spécifiques comme “Terrasser un toit”, “La peinture à la farine” ou “Nos amies les tiques”.
Cela nous donne une BD vivante, drôle, blindée d’idées, enthousiaste, qui n’idéalise rien, explique sans se prendre trop au sérieux…
Mon seul reproche ? Ça manque un peu de lapins…

Bref, n’hésitez pas si vous la croisez en librairies, d’autant qu’avec la crise actuelle, nombre de gros groupes culturels ont préféré se concentrer uniquement sur les titres ultra-vendeurs en laissant tomber les petits éditeurs et les œuvres plus discrètes (le premier tirage de la BD a dû être divisée par trois au dernier moment à cause de ce lâchage). Elle ne sera donc pas forcément facile à trouver, réclamez-la à votre libraire préféré et/ou commandez-la sur le site de l’éditeur ! Avec un peu de bol, face à un succès planétaire, ils seront obligés de nous imprimer la suite !!
Et pour en savoir plus, vous pouvez toujours jeter un œil sur le site officiel ou le compte instagram.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *