Bloom into you vol. 1

Série en 8 tomes par Nio Nakatani, éditée en VF par Kana, traduite par Aline Kukor.
Sens de lecture japonais, 127x180mm, 7,45€.
Premier tome paru en septembre 2019.
Disponible en version numérique à 4,99€.

En septembre 2019, Kana lance un nouveau titre, Bloom into you, par Nio Nakatani.

Bloom into you vol. 1Yû vient d’entrer au lycée. Elle hésite encore sur le club qu’elle va rejoindre… mais finit par aller donner un coup de main au conseil des élèves. Elle y rencontre Tôko Nanami, une deuxième année qui l’impressionne beaucoup. Et qui semble être comme elle : incapable de ressentir ce fameux sentiment amoureux que tous leurs camarades expérimentent sans problème. Mais pour la première fois, la si confiante Tôko va peut-être pouvoir connaître ces fameux papillons dans le ventre : Yû ne la laisse pas indifférente…

Il n’est plus si courant que je teste un nouveau manga du rayon shôjo (même s’il n’est pas issu d’un magazine shôjo au Japon mais passons). Mais là, forcément, le sujet me parlait un plus que les sempiternelles romances adolescentes 100% hétéro.
Yû est une jeune fille ordinaire, ouverte, volontaire, joyeuse… mais qui se sent un peu en décalage du reste du monde. Autour d’elle pullulent les références à l’amour, les livres, les chansons, ses copines qui craquent devant tel ou tel beau gosse. Elle comprend tout ça, intellectuellement parlant, mais ne le ressent pas. Face à la déclaration d’amour d’un de ces camarades du collège, elle ne sait pas comment répondre. Elle aimerait pouvoir dire oui mais sent bien que ce ne serait pas très juste…
Est-elle anormale, ou plus en retard que ses copines ? Doit-elle simplement attendre que « ça » finisse par lui venir ?

Puis elle rencontre l’impressionnante Tôko, que tou·te·s admirent. Mais Yû n’est pas du genre à se contenter de la surface des gens et très vite, elle découvre sa vulnérabilité ainsi que le travail acharné que la jeune fille doit constamment fournir pour paraître si formidable aux yeux des autres. En outre, les deux camarades partagent cette incapacité à répondre favorablement aux déclarations d’amour qu’on leur fait. Les papillons dans le ventre, cette impression de flottement, ce bouleversement des sens face à l’autre, elles n’ont jamais connu et cela les rapproche encore plus.
Mais voilà que Tôko commence à ressentir quelques palpitations face à sa cadette. Au grand dam de Yû qui espérait ne plus être seule dans sa différence. Mais les sentiments ne sont pas si simples…

Premier point positif : on n’est pas dans une école catholique pour jeunes filles ! Un peu marre de ce cliché qu’on trouve tellement souvent dans les histoires de filles amoureuses. Ici, c’est un lycée tout ce qu’il y a de plus classique, pas un pensionnat hyper strict pour jeunes ado torturées.
Deuxième point positif : pas de fan service crasseux, juste une exploration des sentiments et des émotions au travers du regard d’une jeune fille en pleine recherche d’elle-même. Alors que ses camarades semblent tou·te·s en pleine expérimentation romantique, elle ne s’y retrouve pas et s’interroge sur sa normalité. Voilà qui résonnera sans doute dans l’esprit de certaines lectrices…
Ce premier volume est très doux, mignon, bien amené, avec de jolis graphismes, des personnages intéressants, une exploration des pensées et interrogations de l’héroïne sincère et sans niaiserie.
De quoi intriguer et donner envie de connaître la suite, l’évolution de cette relation, de ces personnages…

Bloom into you devrait se conclure en 8 volumes et a été adaptée en anime de 13 épisodes (disponibles en France sur ADN). La version française verra le volume 2 sortir le 25 octobre 2019.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *