Rachel Rising vol. 1

Série en cours par Terry Moore, éditée en VF par Delcourt, 164x254mm, 13,95€ le volume.
Volume 1 paru le 16/04/2014.

Il y a quelques années, j’ai découvert Terry Moore par sa première série, devenue célèbre depuis, Strangers in Paradise. Un titre très attachant dont j’avais fini néanmoins par décrocher car je n’en voyais alors pas le bout (la série s’est terminée il y a peu en VF chez Kymera avec son 18ème tome). Depuis, Delcourt a pris le relais et sorti Echo, titre en 6 tomes (que je n’ai pas encore eu le temps de trop découvrir) et vient de commencer Rachel Rising, sa dernière production en cours aux États-Unis. C’était donc le moment idéal pour refaire connaissance avec le style très identifiable de Terry Moore…

rachelrising01Quand Rachel ouvre les yeux, elle ne se souvient pas des dernières heures passées… mais a priori, la soirée n’a pas dû se dérouler comme prévue puisqu’elle se réveille enterrée vivante. Enfin, vivante, ça reste à prouver. Les yeux injectés de sang, des traces bizarres autour de son cou, elle fait peur à voir et que ce soit son amie Jet ou sa tante Johnny, qui s’y connaît en cadavres puisqu’elle bosse à la morgue, toutes deux ont du mal à la reconnaître. Mais que s’est-il passé ?

Après s’être essayé à la chronique amicalo-romantique dans SiP et au fantastique dans Echo, Terry Moore change une fois encore de registre avec cette fois-ci un plongeon dans l’horreur.
Ainsi, Rachel Rising pourrait faire penser à un autre comics récent, Revival, où les morts d’une petite ville reviennent tranquillement à la vie dans leur lit d’hôpital ou dans le four du crématorium (ambiance garantie !!).
Ici, Rachel semble effectivement être passée brièvement de vie à trépas mais sa résurrection a laissé des traces et on ne sait pas trop si on peut vraiment la considérer comme vivante à part entière. Elle-même ne se souvient de rien et n’a de cesse de trouver ce qui a bien pu se passer lors des trois jours de sa disparition. Mais en même temps, d’autres habitants de la ville ont droit à leurs propres problèmes, suite à leur rencontre avec une jeune femme blonde fort peu sympathique mais semblant bien connaître Rachel. Meurtres sauvages de leurs proches, enterrements des corps… et nouveaux-venus dans l’équipe des revenants aux yeux de lapins myxomatosés. Il y a de l’ambiance aussi à Manson !

rachelrising02

Avec ce premier tome, Terry Moore pose les jalons de son histoire, avec sa dose de mystères à la clé, mais également déjà suffisamment d’éléments suggérés ou révélés pour qu’on puisse se poser quelques questions, imaginer quelques pistes, élaborer quelques théories. Intrigant…

Graphiquement, les amateurs de SiP ne seront pas dépaysés, Rachel pouvant être la jumelle de Katchoo. On retrouve avec joie le style de traits attachant et dynamique, qui convient décidément à tous les genres d’histoires, des plus légères aux plus sombres.
De même, les dialogues ont toujours cette touche ironique et chaleureuse qui caractérisait SiP, avec des relations fortes et tendres entre les personnages qui ne manquent jamais une occasion de s’envoyer quelques piques sans pour autant se la jouer one-man show lourdingue pendant dix pages. Pas encore réellement de caractères très développés mais Rachel ne semble pas du genre à s’apitoyer sur son sort ou perdre du temps sur des introspections sans intérêt. Et le côté sombre qui se déploie au fil des pages dégage déjà sa dose d’angoisse…

rachelrising03

Terry Moore ayant son propre label en auto-édition, pas de limite dans ses histoires et il peut se permettre sans souci de transformer une adorable gamine en tueuse méthodique et froide avec ses petits chaussons lapins aux pieds. Voilà au moins qui plante le décor, où le malaise est palpable…
Le revers de la médaille d’être indépendant, c’est la difficulté de trouver sa place commercialement parlant, suffisamment en tout cas pour que l’aventure continue. 24 chapitres sont pour le moment parus aux USA, bientôt 4 volumes et on ne peut qu’espérer que la série puisse être menée à son terme.
Car la fin de ce premier volume est un petit choc en soi et promet une suite clairement intense, avec son lot de bouleversements, d’émotion, d’angoisse et de trouille.

Terry Moore sait raconter des histoires prenantes, avec des personnages travaillés, attachants ou détestables selon les cas. Il sait nous immerger dans l’univers unique et complexe de ses séries, avec toujours beaucoup de d’humour et d’émotion. Et ce premier tome prouve que niveau glauque, il sait également y faire…
Voilà un début très prometteur que je ne vais pas manquer de suivre avec attention. Vivement le volume 2 !

4 comments

  1. Décroché de Strangers in Paradise dès la fin du premier volume, mais avec beaucoup de regret. Tellement d’éléments sympathiques, voire cultes, mais j’ai eu beaucoup de mal avec les personnages principaux, que j’ai trouvés caricaturaux. Problématique pour un tel titre… Il parait que c’est bien plus nuancé par la suite mais je ne lui ai jamais laissé sa chance =/

    Du coup, Rachel Rising me tentait bien, sauf que je suis chian…. n’aime pas spécialement l’horreur, l’horrifique, le suspens ou le gore. Les petites filles en couettes et en tronçonneuses, pas mon truc.
    Ceci dit, je vais surveiller la sortie du volume 2 et voir si je ne craque pas sur les 2 premiers en même temps. Logique, quand tu nous tiens…

    1. Pour SiP, c’était sa première vraie série, donc il fallait un peu de temps pour placer les personnages. La suite est chouette mais part à un moment vers du plus sérieux, avec des personnages nettement moins sympathiques, alors que je préférais le côté léger des débuts.

      Pour Rachel Rising, pas d’éléments vraiment gores dans ce premier tome (bon, à part peut-être une petite scène un peu yerk). Pas de tronçonneuse ou de grosses giclées de sang, le film plastique, c’est tellement plus fun pour achever quelqu’un 🙂

  2. Il y a aussi Echo à tenter Alice 🙂 . Je n’ai pas terminé mais ça m’a beaucoup plu. J’aime beaucoup le dessin de Moore pour ma part.

  3. Ah oui je veux b… Nan, attends j’ai 30 000 trucs à te rendre !!
    Ceci dit, le scénario de Echo est très attirant =)

    Quant à SiP, j’ai un peu halluciné quand, en lisant le synopsis des volumes, je suis tombée sur « assassin ». Effectivement, j’aime bien le côté tranche de vie.
    Bon, je lui donnerai sa chance, à Rachel Rising ^^

Répondre à Morgan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *