24 novembre 2020

Trois heures

Trois heures
Oct
08
Trois heures
Mana Neyestani est réfugié en France depuis 2011, après avoir dû s’enfuir d’Iran à cause d’un dessin, des événements qu’il a décrits dans son premier livre, Une Métamorphose Iranienne (çà et là/arte éditions, 2012). Dans Trois Heures, il raconte comment sa condition de réfugié lui pèse, condamné à ne pas pouvoir revenir dans son pays où il risque la prison à vie, tout en ne se sentant pas encore chez lui en France. Cette condition lui a été cruellement rappelée en 2017, au moment où il s’apprêtait à s’envoler pour le Canada pour présenter son dernier roman graphique et rendre visite à son frère. Bloqué à l’aéroport par la compagnie aérienne qui ne savait pas comment traiter son titre de voyage de réfugié, Mana Neyestani s’est heurté à un mur d’incompréhension. Par Mana Neyestani / Ça et là / 16,00€

Mana Neyestani est réfugié en France depuis 2011, après avoir dû s’enfuir d’Iran à cause d’un dessin, des événements qu’il a décrits dans son premier livre, Une Métamorphose Iranienne (çà et là/arte éditions, 2012). Dans Trois Heures, il raconte comment sa condition de réfugié lui pèse, condamné à ne pas pouvoir revenir dans son pays où il risque la prison à vie, tout en ne se sentant pas encore chez lui en France. Cette condition lui a été cruellement rappelée en 2017, au moment où il s’apprêtait à s’envoler pour le Canada pour présenter son dernier roman graphique et rendre visite à son frère. Bloqué à l’aéroport par la compagnie aérienne qui ne savait pas comment traiter son titre de voyage de réfugié, Mana Neyestani s’est heurté à un mur d’incompréhension.
Par Mana Neyestani / Ça et là / 16,00€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *